Les prairies

Pour le foin et les pâtures

Nous avons 40 hectares de prairies naturelles. Dès les beaux jours, nos vaches pâturent toute la journée. Nous faisons des réserves de foin pour les nourrir l'hiver: la fenaison débute au mois de Mai. 

Les cultures pour l'alimentation des vaches

Le maïs: pour l'ensilage

Nous cultivons 14 hectares de maïs, uniquement pour l'ensilage que nous distribuons ensuite aux vaches. 

 

Nous n'utilisons pas de traitements insecticides 

Connaissez-vous la lutte biologique ? 

On vous explique :) 

 

Les plus grands ravageurs sur la culture de maïs, sont les pyrales. Pour lutter, on dépose des trichogrammes. Ce sont des insectes qui vont parasiter les oeufs des pyrales et empêcher qu'ils se développent. 

 

Fin septembre, notre maïs est prêt pour la récolte 

 

 

L'orge pour l'énergie, la féverole et la luzerne pour les protéines

Les graines d'orge et de féverole sont conservées pour l'alimentation du troupeau. Elles sont broyées ou aplaties avant d'être distribuées. 

L'orge représente une source d'énergie alors que la féverole apporte des protéines. 

 

La luzerne est récoltée entièrement sous forme de foin. C'est également une source de protéines et assure une bonne rumination des vaches. 

Les cultures destinées à la vente

Le blé

Nous semons un vingtaine d'hectares de blé chaque année. Ce sont des variétés panifiables (qui serviront à fabriquer du pain).

La moisson s'effectue à partir de la fin du mois de juillet, les grains sont vendus et nous ramassons la paille pour la litière de nos animaux. 

Le colza

Le colza ne représente qu'une toute petite part de l'assolement (4-5 hectares). Les graines sont moissonnées et vendues en juillet. Elles servent à produire de l'huile ou du diester. 

 

Ferme Dartoy